05 octobre 2006

Ein Zwei Polizei

- Ca va ?- Oui.- T'es sûr ?- Quoi ?- T'es sûr que ça va ?- Ben oui, pourquoi ?- T'es pas aussi souriant que d'habitude.- Ah.- Qu'est-ce qu'il y a qui va pas ?-Mais rien, ça va !- Tu sais tu peux tout me dire.- Merde mais ça va ! CA-VA ! Ohlala et puis t'es qui pour être aussi lourd ?- Police du Bonheur, t'as tes papiers ?
Posté par Biere_Bremier à 18:12 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

03 octobre 2006

Chargé du week-end.

La dame de l'inscription à la randonnée des genêts a fait une drôle de tête quand nous nous sommes inscrits à cette marche et j'ai bien vu que sa main se tenait prête à fondre sur la fourche au moindre faux-mouvement que nous aurions pu faire, nonobstant mon appartenance au terroir. Mais afin que le lecteur égaré puisse s'y retrouver, il me faut commencer par le début, ça m'ennuie, c'est juste une question de coquetterie.Donc il se tenait dans les monts de la Madeleine, aux confins de la Loire et de l'Allier,(t'as qu'à voir comme... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 19:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 septembre 2006

T'as pas l'heure ?

- Dis donc 130 minutes, ça fait combien ?- En euros ?- En heures, connard.- Mais je savais... Olala t'as pas baisé hier ?- Bon tu réponds ?- 130 minutes, ça fait exactement une heure et soixante-dix minutes.
Posté par Biere_Bremier à 16:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
25 septembre 2006

Les jours comme ça.

T'as les jours, les jours comme ça. Où tu voudrais bien poser le coude sur le zinc et raconter des tas de trucs aux copains. Des trucs que t'as fait super étonnants comme à Marseille quand t'as débouché leport en péchant la sardine et puis rien. Par exemple, tu es sorti samedi. Tu étais invité chez un ami, et puis ma foi il ne s'est rien passé de bien spécial. A peine as-tu remarqué que le maître de maison est venu t'accueillir en short de cuir avec des fermetures éclair partout. Il avait une très jolie casquette rose comme tout le... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 21:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
22 septembre 2006

C'est pas Solexine, c'est...

Appelons-la Ganja, il en est bien qui veulent qu’on les appelle Venise quelle drôle d’idée, appelons-la Ganja, nous eussions pu la nommer Suze-cassis ou Picon-citron, Prunelle ou Cocaïne, un nom de substance psychotrope lui va si bien. Ou Marguerite pourquoi pas Marguerite car elle est un bouquet, un bouquet de dents avec un corps malingre pour vase. Appelons-la Ganja, plongeons-la en société, pas par méchanceté, par esprit scientifique.  Nous constatons bientôt que Ganja ne se mélange pas vraiment. Elle ne... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 19:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
21 septembre 2006

Ca commence bien

- Il était déjà très tôt lorsque minuit sonna...
Posté par Biere_Bremier à 17:56 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

18 septembre 2006

Un jour j'ai sorti de ma bouse.

Déjà tu arrives à la ville, tu es comme un fou, tu as mis la belle chemise pour faire croire que t'es un vrai citadin avec la veste qui va bien, les chaussures pointues. Tu flubes un peu des genoux parce que malgré le déodorant extralarge et mégamou que tu as tartiné sur deux centimètres d’épaisseur, même que les poils font des rastas qui tirent, tu sens bien qu’un flot de sueur commence à auréoler tes aisselles. Le truc qui ne trompe pas c’est la goutte qui vient de s’écraser sur ta bouée abdominale et qui s’insinue ... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 21:45 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 septembre 2006

13 heures 30 environ.

- Et moi je lui ai répondu et à partir de là c'était un puits sans fin.- Une spirale sans fond.- Exactement.
Posté par Biere_Bremier à 18:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 septembre 2006

Eh bonjour monsieur du corbeau...

Chose étonnante, le prof n’avait jamais aimé l’école. Plus que tout il détestait la veille de la rentrée. D’aussi loin qu’il pût se souvenir, le sommeil tardait à venir ces jours-là, il tardait d’autant plus que le prof faisait preuve d’une volonté acharnée à retarder sa venue. Cette nuit-là était la nuit du cauchemar humiliant. Une fois par an, il était bête totalement idiot. Une fois par an, ses pieds ne pouvaient décoller du sol de la cour tandis que sonnait la cloche. Une fois par an, il effectuait sa rentrée dans... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 18:26 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
26 août 2006

A l'est du nouveau (enfin pour moi).

Une longue tradition remontant au milieu du siècle dernier veut que ma famille fasse l’effort de bien s’entendre avec nos cousins germains (mais qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit nullement d’affinités idéologiques mais de lâcheté salvatrice). Ainsi, quelle ne fut pas ma joie lorsque ma moitié de couple proposa, afin de terminer en beauté nos longues, très longues vacances ( éh oui, t’as qu’à passer le concours), de passer quelques jours dans la patrie de Goethe et de la saucisse rosâtre. Sitôt dit, sitôt fait,... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 09:46 - - Commentaires [19] - Permalien [#]