14 septembre 2006

13 heures 30 environ.

- Et moi je lui ai répondu et à partir de là c'était un puits sans fin.- Une spirale sans fond.- Exactement.
Posté par Biere_Bremier à 18:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

12 septembre 2006

Quand le bon goût croise la culture.

Posté par Biere_Bremier à 19:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
10 septembre 2006

Comment peut-on faire des absurdités aussi grosses?

lundi : ...que celle du recteur de l'académie de Dijon affirmant au journaliste qui l'interrogeait que les syndicats d'enseignants ne représentaient pas les enseignants mais seulement eux-mêmes et que donc tout allait bien madame la marquise ? il faut croire que les syndiqués ne sont plus des enseignants, radiés, qu'ils sont, maudits, ils ne font plus que du syndicalisme, même devant les élèves, ces salauds de rouges. Il s'agit bien sûr d'un des nombreux avatars du fameux "j'écoute aussi ceux qui ne manifestent pas",... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 12:04 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 septembre 2006

Le concours de l'année : le meilleur nom québecois.

Avant toute chose, je voudrais dire à tous les québecois qui pourraient passer sur ce blog d'aller se plaindre chez Christian qui est l'instigateur de ce jeu quasiment discriminatoire envers nos cousins de la Belle Province. C'est lui l'éminence grise, c'est lui qui tire les ficelles, c'est lui le coupable.La règle du concours d'aujourd'hui est fort simple. Il s'agit d'inventer le plus beau des noms québecois que l'on puisse imaginer. L'arrogance qui nous habite nous français (surtout après qu'on a botté magistralement le cul à nos... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 18:52 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
04 septembre 2006

Eh bonjour monsieur du corbeau...

Chose étonnante, le prof n’avait jamais aimé l’école. Plus que tout il détestait la veille de la rentrée. D’aussi loin qu’il pût se souvenir, le sommeil tardait à venir ces jours-là, il tardait d’autant plus que le prof faisait preuve d’une volonté acharnée à retarder sa venue. Cette nuit-là était la nuit du cauchemar humiliant. Une fois par an, il était bête totalement idiot. Une fois par an, ses pieds ne pouvaient décoller du sol de la cour tandis que sonnait la cloche. Une fois par an, il effectuait sa rentrée dans... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 18:26 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
03 septembre 2006

C'est la rentrée...

Lundi : ...pour nos chers hommes politiques aussi. C'est incroyable comme on peut parfois avoir une estime certaine pour certains d'entre eux qui savent prendre leurs responsabilités. Jusqu'à ce qu'ils redeviennent citrouille dès que minuit sonne. Ainsi, ce lundi, le conseil municipal de la bonne ville de Bordeaux a démissionné en bloc dès que son ex-chef de file, le sieur Juppé a eu fini sa période de suspension d'élection et ce afin de le faire réélire tout de suite. C'est beau, ça se passerait chez les nègres ou chez les arabes, on... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 12:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

01 septembre 2006

Lieux communs contrepétés (liste à compléter).

Vos désordres sont des ires : se dit souvent à un aliéné mental violent.   Un rien vaut mieux que deux tu l'ôtas : proverbe clodo signifiant qu'il vaut mieux ne rien posséder qu'encore moins que ça.   Casser du pope à l'âne : expression anticléricale grecque rurale.   Faut pas quêter plus haut que son pus : expression pédagogique par laquelle les vieux clochards montraient aux apprentis quémandeurs les bienfaits des diverses salissures et scrofules.  
Posté par Biere_Bremier à 12:01 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
28 août 2006

Personnage récurrent dans la ville (3)

Il se promenait, dans la rue piétonne de l’ancienne capitale française de la confection et de la bonneterie ( vous remarquerez cette propension des gens à être fier de leur prestigieux passé : on voit souvent des gens se vanter sur leur carte de visite d’être ancien ministre, ancien élève de l’école machin, tandis que personne ne va se vanter d’être une « ancienne tête de con », alors que l’amélioration finale est très méritoire), il se promenait donc une dame qui répondait au sobriquet de « Mémé Rateau ». J’en dirais... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 14:27 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
26 août 2006

A l'est du nouveau (enfin pour moi).

Une longue tradition remontant au milieu du siècle dernier veut que ma famille fasse l’effort de bien s’entendre avec nos cousins germains (mais qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit nullement d’affinités idéologiques mais de lâcheté salvatrice). Ainsi, quelle ne fut pas ma joie lorsque ma moitié de couple proposa, afin de terminer en beauté nos longues, très longues vacances ( éh oui, t’as qu’à passer le concours), de passer quelques jours dans la patrie de Goethe et de la saucisse rosâtre. Sitôt dit, sitôt fait,... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 09:46 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
22 août 2006

Résumé rapide de mes activités de dimanche (parce que le reste j'ai oublié à cause du vin)

Pour la bonne compréhension du texte, les dialogues suivants changeront de couleur selon l’interlocuteur.   Dimanche midi, la chaîne hi-fi prunelle des yeux de Manu ne marche que sur trois pattes. - Ca c’est la faute à Pierre. - Pourquoi donc ? Il est même pas là. - Ch’ais pas. C’est son fluide.   Dimanche midi trente, arrivée de Pierre, sourire aux lèvres. - Bonjour tout le monde … - PAUVRE ENCULE !   Dimanche midi quarante : - C’est pas ma faute si... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 21:01 - - Commentaires [28] - Permalien [#]