16 novembre 2006

Je m'ai inscrit, t'es contente ?

Bonjour madaaaaaame,   J'ai été inscrit à l'insu de mon plein gré et si je vous écris c'est parce qu'on vient de me plonger les deux pieds dans la cheminée. (éteinte, mais bon ça fait peur quand même) Donc je vais m'inscrire pour gagner ce concours (ah ben oui hein) qui se passe à Romans, ce qui rappellera de bons souvenirs à ma mère qui y a fait toutes ses études, elle adorait cette ville savez-vous, déjà méditéranéenne mais encore en plein pays sauvage. Donc là je ne sais absoluement pas ce que je dois faire... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 22:23 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

11 novembre 2006

L'èlevage par un spécialiste de la spécialité.

...
Posté par Biere_Bremier à 10:57 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
10 novembre 2006

Vous-avez-un!-nouveau-message

Cher, Bonjour Monsieur le Bière, Je m’adresse à vous pour confiance qui est possible de les relations que j’ai. Permets-moi de introduire moi-même. Mon nom est Jubilili Okawa Sikapanga. Je suis la jeune fille de quinze ans et je habite le pays de Mougador Oriental. Mon père il était ministre de la économie et il m’avait mise la pension en Suisse. Il m’a fait appeler que je rentre quand le coup de putsch. C’est sur le lit de l’hôpital que m’a confié que l’avait mis de côté une somme de $ 12.000.000. Le m’a... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 17:52 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
09 novembre 2006

Joie du travail bien fait.

- T'as trouvé ça où ? - Sur le serveur de l'académie. - Et qu'est-ce que ça veut dire ? - C'est la nouvelle directive sur les PPRE. - J'ai pas demandé ce que c'est j'ai demandé ce que ça voulait dire. - Oh... Je sais pas non plus.
Posté par Biere_Bremier à 19:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 novembre 2006

Contes de notre enfance - refaits à neuf (3) : une âme errante.

Quand elles arrivent devant le grand tribunal de l’éternité, les âmes sont pesées puis jugées, enfin elles prennent le chemin de leur destination pour l’éternité, conduites par leurs nouveaux gardiens. Dans cette grande machinerie céleste il arrive quelquefois que se glisse un grain de sable. Ainsi, un jour les démons revinrent au grand tribunal une âme à la main et ils expliquèrent qu’elle était bien trop pure pour résider aux enfers. Alors ils la transmirent aux anges mais le court séjour qu’elle avait fait en... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 18:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 novembre 2006

Ton chat il suce des ours...

Posté par Biere_Bremier à 20:55 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

04 novembre 2006

Première leçon : se laver dans le monde moderne.

...
Posté par Biere_Bremier à 12:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
03 novembre 2006

Quo vadis ?

Le trois septembre, il m’a fait peur. Son regard semblait furibond de nous voir mal alignés dans le couloir, dans son couloir même puisque la salle qu’il occupait était la seule dans cette partie surélevée qui menait aux escaliers. Il nous plaça un par un après avoir sèchement appelé nos noms sans prénom, ayant à peine jeté sur nous un rapide coup d’oeil condescendant. La cérémonie prit une dizaine de minutes où nous nous tînmes droit comme des carpes et silencieux comme des I. Lors, du haut de son estrade et d’un geste... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 18:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
02 novembre 2006

Gros enculés

(télé) - Chacun d'entre nous à un point de vue sur le monde. notre métier est de s'adpter à votre point de vue.- Tu vois ça c'est une bonne banque.- Voui. C'est le genre de banque elle prête à t'accorder un prêt pour aller nourrir des petits noirs qui crèvent de faim. Crcrcr.- Voui. ou bien pour ouvrir des camps de concentration pour brûler des juifs.- Ils s'adaptent.- Ils s'adaptent.
Posté par Biere_Bremier à 18:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 octobre 2006

Contes de notre enfance - refaits à neuf (2) : un fantôme.

J’habite le fin fond d’une impasse, le fin fond d’une impasse dans un quartier résidentiel, le fin fond d’une impasse qui est en pente. Moi je suis en bas, tout au bout. Et je suis fainéant. C’est pourquoi au lieu d’ouvrir le portail, d’ouvrir le garage, de rentrer la voiture dans le garage, de fermer le garage, de fermer le portail, d’ouvrir le lendemain le garage, puis le portail, de sortir l’automobile, de refermer tout ce qui fut ouvert, je préfère laisser ma voiture dehors sur le garage public au bout du bout de l’impasse.... [Lire la suite]
Posté par Biere_Bremier à 20:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]