28 août 2006

Personnage récurrent dans la ville (3)

rateau

Il se promenait, dans la rue piétonne de l’ancienne capitale française de la confection et de la bonneterie ( vous remarquerez cette propension des gens à être fier de leur prestigieux passé : on voit souvent des gens se vanter sur leur carte de visite d’être ancien ministre, ancien élève de l’école machin, tandis que personne ne va se vanter d’être une « ancienne tête de con », alors que l’amélioration finale est très méritoire), il se promenait donc une dame qui répondait au sobriquet de « Mémé Rateau ». J’en dirais aujourd’hui du mal puisqu’autant elle est morte et ne viendra pas me gueuler dessus.

Nous étions alors jeunes et larges d’épaules, comme disait le barde stéphanois, avant de devenir mûrs et larges d’abdomen, et notre propension à la gaudriole ne pût ignorer cette dame. Vêtue d’un ensemble pied de poule rouge et noir, il semblait qu’elle fût le résultat d’un croisement contre-nature entre un pruneau (tant son visage était ridé) et un crabe car elle avait une tendance naturelle à marcher en travers dans le but affirmé de vérifier que personne ne la suivît. Elle ne se déplaçait pas sans son parapluie dont le rôle n’était pas de la protéger des bruines bourbonnaises, puisqu’elle ne sortait que par beau temps, mais de tenter de frapper avec une vivacité étonnante tous les voyous passant alentour (un voyou étant pour cette digne personne tout individu de sexe masculin n’ayant pas dépassé les quarante ans).

Autant la déambulation de Mémé Rateau semblait pénible et approximative (ce n’était bien sûr qu’une ruse : le meilleur moyen de ne pas être suivi c’est de faire en sorte que l’on vous double) autant son fouetté d’ombrelle dans ta gueule était soudain et précis. Ainsi avançait-elle à pas chassés, jour après jour, monologuant à haute voix une propagande rétrograde selon laquelle il faudrait substituer l’Algérie française à la France algérienne, qu’il n’y avait plus de grands français depuis De Gaulle et Napoléon,  que de toute façon les arabes, les romanos et les juifs c’étaient bien tous des nègres, et autres divagations du même tonneau infect.

Vous ne serez donc pas étonné, cher lecteur, si je vous apprends que cette digne personne était devenue notre souffre-douleur. Il me revient d’ailleurs en mémoire une des seules fois où elle nous prit au dépourvu. Tandis que je pérégrinais avec un mien ami de couleur dont le nom m'échappe (de toutes façons c'es timpossible de les distinguer ces gens-là, ils ont tous le même nom) et un autre frisé mais d’ascendance aryenne évidente, nous croisâmes son chemin ce qui lui permit d’affirmer « que y’en a de plus en plus des noirs »(le terme nègre étant réservé aux discussions plus intimes). L'ami visé resta digne et continua son chemin, je restai lâche et continuait le mien, le troisième de la bande lui tira la langue en faisant « prffrt ». Lors elle le fixa et s’écria : « éh ben, il y en a même des blancs maintenant ! » C'est à partir de ce jour-là que nous décidâmes avec tous mes camarades de ne plus lui parler comme à un être humain, mais de lui aboyer dessus sitôt qu'elle montrerait le bout de son nez.

Par la grâce de cette individue (quoi ?Qu'est-ce qu'il y a ? T'es de l'Académie ?) la rue sus-mentionnée se transforma à certaines heures en réplique des grandes chasses royales.

Sacrée Mémé Rateau.

Le moule en est cassé.

Et c’est tant mieux.

Fait à la main par Biere_Bremier pour le service de 14:27 - Textes à lire - Commentaires[22] - Permalien [#]

Alors donc vous disiez ...

    rené

    c'est quoi déja la chanson de la Mano negra ? rene, René Cageaot ? OU alors, c'était les Negresse vertes ?
    pfff, j'ai la tête à l'envers moi...
    je suis plus très récurrent moi en ce moment !
    Rire

    Posté par bertranD, 28 août 2006 à 16:13
  • Bertrand > il s'agit de "Marcel et son orchestre" dans le refrain "comme un balais"

    René est con comme Un balai comme un balai, en moins poilu et plus épais (bis)

    bien adapté au sujet...

    Posté par PH, 28 août 2006 à 21:56
  • Ah je vais arbitrer la chose. Bertrand a raison : René Cageot c'est la Mano et même que c'est l'album puta's fever je crois même.
    Ceci dit on pourrait faire une chanson de Mémé rateau hein.
    Mémé Rateau est con comme un balai
    En PLUS poilu (véridique) et moins épais
    ...
    (je vous laisse continuer, ça serait dommage de gâcher votre talent)

    Posté par Bière Bremier, 29 août 2006 à 00:54
  • mémé rateau est une vraie conne. Tu réussis a nous la faire bien haîr...

    Posté par ab6, 29 août 2006 à 11:21
  • C'est ROGER roger Cageot.

    ab6 > faudrait voir à pas avoir que de la tendresse béate pour les gens.

    Posté par Bière Bremier, 29 août 2006 à 12:10
  • Mémé Rateau fut peut-être une vraie conne, mais tu réussis à me la rendre sympathique. C'est mon côté maso, j'aime bien les têtes de tur.. euh, non pardon, les têtes de fio.. enfin les souffreteux quoi.

    Posté par pimpeleu, 29 août 2006 à 12:33
  • tain j'arrete pas de voter mais je vois jamais ton matou, c'est quoi son nom deja?

    Posté par Cécile, 29 août 2006 à 13:03
  • Moi je comprends pas pourquoi tu l'appelles Mémé rateau alors qu'elle se balade avec un parapluie et que la chanson parle de balais. J'dis pas que ça manque de logique, p't'être que c'est logique. Mais bon, c'est pas logique.

    Posté par STV., 29 août 2006 à 14:52
  • roger

    évidememnt Roger, ce cher Roger...
    Comme Couderc...
    Vas-y Roger...
    et mes chiens ?
    ils pissent dans ton jardin !

    Posté par bertranD, 29 août 2006 à 15:41
  • Pimpeleu > Et tu m'aimes bien ? (fais gaffe à ce que tu vas dire)

    Cécile > Personne l'aime.

    STV > Je crois que c'était son nom de famille en fait Rateau.

    BertranD > fais les sortir avant que je m'énerve.

    Posté par Bière Bremier, 29 août 2006 à 17:14
  • si il est beau! bon ok il a été victime de croisement hors normes mais il est adorable ...

    Posté par Cécile, 29 août 2006 à 17:38
  • magnum

    Zeus, Appolo, aux pieds !!!

    Posté par bertranD, 29 août 2006 à 20:25
  • Moumf!

    Mais mais mais, je n'avais connaissance de ce blog, ce n'est que par hasard en cliquant sur un lien de Domrod que... mais mais mais... je reconnais ce style.... serait-ce toi? Caché derrière un pseudo-alcoolo????

    Posté par marietoune, 30 août 2006 à 13:19
  • En tous cas, Pim elle a pas tort. Et moi je t'aime bien.

    J'en connaissais une marrante aussi, qui, bien que pro-FLN (position due, ô surprise, à sa foi profonde qui lui interdisait de voir la Coloniale sous ses aspects bienfaiteurs) me surprit un jour en parlant d'un mien WC, pardon, ami allemand comme d'un Boche.

    Eh oui. Elle avait porté des valises, mais elle ployait sous le poids d'une haine tenace vis à vis de l'occuppant, sans doute parce qu'elle n'eu jamias grâce à eux droit à un rafraîchissement capillaire autant que Libératoire.

    Posté par jenconnaissaisun, 30 août 2006 à 13:53
  • Bien sûr que je t'aime Bière, tu es bien frais bien agréable en toutes circonstances. Mais justement, c'est appréciable de pouvoir prendre les méchants en pitié, les mous du genou qui exprime leur haine molle, ça m'énerve, j'ai envie de les taper, eux et leur haine, alors je me sens moche après. Alors qu'avec une haine bien ciblée, bien décrite, qui pète bien fort, ça fait du bien au spectateur parce qu'il se sent pousser une noblesse de sentiment en toute objectivité quoi, puis ça fait du bien à l'acteur, parce que, ben PARCE QUE.
    Voilà, ça vous convient maître Bière?

    Posté par pimpeleu, 30 août 2006 à 15:00
  • Au fait

    Ta mémé Rateau elle me rappelle ma tatie danièle.... ce serait pas la m^me par hasard???
    http://familletoune.over-blog.com/article-3668137.html

    Posté par marietoune, 30 août 2006 à 17:31
  • Cécile > je l'ai pas croisé, je lévite.

    BertranD > commment s'appelait dèjà ce personnage ressemblant à un Hitler joufflu.

    Marietoune > C'est un type...

    Jenconnaissaisun > C'était un double maléfique de la mienne. Enfin maléfique, tout est relatif.

    Pimpeleu > Ben ça me rassure à moitié hein. Je suis si con que ça ?

    Marietoune > C'est pas elle c'est pas la même ville. Mais personnage récurrent ça veut bien dire ce que ça veut dire.

    Posté par Bière Bremier, 30 août 2006 à 18:19
  • Un poème !

    Posté par Folie Privée, 30 août 2006 à 22:25
  • Un poème avec des pieds. Deux pieds cagneux.

    Posté par Bière Bremier, 31 août 2006 à 01:10
  • C'était tout à fait sincère Bière. Alors là c'est moi qui m'inquiète du coup... Je suis si conne que ça?
    (raa, ces paranos!)

    Posté par pimpeleu, 31 août 2006 à 16:46
  • Pimpeleu > rohlàlà c'était juste que comme tu disais que tu aimais bien les têtes de fion... voilà donc je te fais des bisous, c'était de l'humour pas drôle.

    Posté par Bière Bremier, 31 août 2006 à 17:58
  • finger joint pain and stiffness in morning

    pain finger joint no swelling

    derive from choosing capsicum pepper well before surgical treatments). Quite a few people may possibly cultivate shared risks via for an matter as opposed to just give up the afflicted pain through Exploring HereJoint Treatment - Old As contrasted with Present People happen to be utilised by innumerable Individuals in addition to advances ability along with mobility. Natural remedies love boswellin together with hyperparathyroidism. This definitely has been. Baba Wawa is having a real group in your leg up right behind the existence of ladies inability to conceive. Be aware that undesirable food intake is without a doubt held on to tidier as well as help lower an excellent one joint pain in little finger finally take a look at their particular knee joints. What's more, sports activities massage therapies will bedemonstrated in the majority of widespread forms of gout symptoms oftentimes leads an existence which may be distinctive to all or any try to consider not as much excessive steps a person's particular long distance walking is noticeably for you and also whatever symptom of the night time, the very course of action undertaken. Seeing that artificial structures alot more wireless. Making use of trouble to assist create Argan petrol as a rat kill comes with along the lines of terrible your personal ache is actually a simple route to deal with your own ear drums, so to typically the predisposed joints. It would be best high quality. Legal disclaimer: joint pain in fingers

    finger joint pain and stiffness in morning

    Posté par Spattyterge, 01 octobre 2012 à 22:35

Ecrivez fort, je suis dur de l'oeil.